Un taxi pour Mumbai…

Atterrissage à Mumbay aux petites heures du matin. Des enfants dorment sur les genoux de leurs parents, non attachés, les sièges restent  inclinés, les tablettes ouvertes, une gamine se ballade ; nous descendons sur Mumbay…

Devant le contrôle des passeports nous nous faisons remettre à l’ordre : ni trop à gauche, ni trop à droite bien en face et que ça saute, sans s’il te plait et sans sourire. Va-y que je te colle un billet dans chaque passeport et c’est parti.

Les bagages récupérés au milieu d’une foule d’Indiens surchargés nous nous faisons arrêter par un agent hystérique qui saute sur tout ce qui bouge en brandissant des petits billets. Tiens, les mêmes que l’on nous a mis dans les passeports et que nous devons remplir. Du coup, nous gênons le passage et nous faisons gronder à nouveau ; quels mauvais élèves nous sommes ! Passé le chek point du billet doux nous découvrons notre nom sur une pancarte et embarquons dans un joli taxi, Philou prenant presque la place du chauffeur. Uhm on sent qu’il se réjouit déjà de la conduite à droite surtout après notre petit rallye jusqu’à l’hôtel. Rallye de 7 kms seulement mais durant lesquels Léna a déjà eu le temps d’observer une quantité de misères humaines et de se sentir toute retournée, Tom de s’endormir à moitié, Philou de se réjouir des photos à prendre et moi de me dire « L’Inde ça va être costaud » !

Arrivé à l’hôtel nous débarquons dans nos 20 mètres carrés et découvrons que nous avons un lit pour quatre. Chouette, la promiscuité de notre camping car nous manquait déjà.  Nous voyons arriver quelque 30 minutes plus tard un beau matelas brun et noir pour nos deux chérubins…puis, après quelques explications fatiguées de notre part, une deuxième couche pour douce nuit tout aussi rutilante. Bon, un beau drap blanc par-dessus et rien n’y paraît plus. La magie des couleurs…Encore quel que 15 minutes pour avoir un drap immaculé à mettre entre nos deux têtes blondes et la couverture râpeuse et douteuse apportée préalablement et enfin,  après plus d’une heure d’attente (il est 5 heures du matin,  heure locale) nos  chérubins ratatinés s’effondrent. Nous faisons quand même le 8 200 200 et joignons la réception  pour leur dire que c’est un peu n’importe quoi et quelque 15 minutes plus tard arrive un commando de trois Indiens tirés à quatre épingles. Yes sir, ok mam, no problem sir, sorry mam…nous verrons tout ça demain. Ce qui est certain c’est que le prix de la chambre triplera ( environ 700 dollars les 20 mètres carrés) la nuit du 31. Because ici se sera un véritable show avec star bollywoodienne et tout et tout et… sans nous. Le matin à 9 heures, les marteaux battent l’air, les barres métalliques s’assemblent, la scène prend forme, les caisses s’entassent le tout dans la cour fermée par un grand dôme en toile (nous n’apercevrons même pas le ciel de la journée) sur laquelle donnent toutes les chambres. Uhm un petit paradis terrestre cet hôtel. Cela durera toute la journée et toute la soirée pour recommencer au petit matin jusqu’au moment crucial ou ma foi tout ce qui n’aura pu être fait  ne se fera jamais. Comme après il faudra tout démonter, nous nous disons que d’attendre notre c.c ici n’est pas une bonne idée et passons l’après-midi à checker des hôtels sur internet. Demain nous irons loger dans un endroit où l’on pourra mettre le nez par la fenêtre, apercevoir l’extérieur et respirer autre chose que l’air conditionné confiné. C’est le plus gênant dans cet endroit .
India, nous voilà, je crois que vous aurez droit à moult anecdotes…

10 réponses à to “Un taxi pour Mumbai…”

  • Mirko & Karen:

    Coucou.
    Bonne et heureuse Nouvelle Année et surtout bonne continuation. Au fait, nous avons Skype depuis hier, alors faites-nous connaitre votre pseudo Skype et cela serait sympa de pouvoir vous parler et voir vos bobines. Gros bisouxxxxx

  • Mamie et Papi:

    nous vous souhaitons une bonne nouvelle année et attendons de voir les photos du subcontinent indien. gros bisoux papi muso et mamie

  • A tous les quatre, mes voeux de bonheur, santé, réussite vous accompagnent tout au long de 2011… Bon réveillon et excellent Nouvel-An!

  • laurent:

    Vu le vol et l’arrivée en Inde, votre séjour risque d’être sportif et comme le dit le Prof Foldingue : va falloir faire preuve de patience. Je vous en souhaite tout plein.

    Bises à tous.

  • La famille du Bic:

    Eh bien, j’avais perdu l’habitude de prendre mes courriels avec le brouhaha des Fêtes… et je vous découvre aujourd’hui en Inde! Pour moi, le pays le plus unique au monde, que je voulais fuir quand j’y étais mais celui où j’espère le plus y retourner… C’est sûr que vous ne serez plus les mêmes par la suite… Chaque jour qu’on y était, on se disait ce qui nous avait le plus impressionné et on ne pouvait en choisir qu’un! Si jamais vous voulez une pause, le Sikkim est parfait et plutôt zen (bon, c’était il y a 20 ans…).
    Vous allez vous souvenir pour toujours de cette nouvelle année!
    Petit truc, je ne sais plus si c’est encore d’actualité, mais pour déguster les jus d’oranges frais du bord de la route, traînez toujours vos verres dans vos sacs à dos car un jour, j’avais vu que celui qui faisait le jus lavait les verres dans une petite flaque du trottoir
    J’espère qu’on se verra sur Skype bientôt!
    Nat

  • Auguste:

    Bonjour a vous 4,
    Je suis content de vous savoir en Inde. Sachez qu’en Inde tout ce se negocie. Essayez et vous verrez que ca marche. Discuter avec les conducteurs de rishaw ils vous trouverons des endroits sympatiques. Allez-vous passer a new delhi? Si oui… Philou n’hesite pas a appele Stephanie mon amie y travaille. Je vous souhaite un bon sejour. C’est un beau pays avec ces contrastes.
    Biz a vous et bonne et heureuse annee…
    Auguste

  • juliette Durand:

    Ce soir, en vous lisant, je serai d’humeur à vous écrire deux proverbes faits pour vous :
    Le fond du coeur est plus loin que le bout du monde. (Proverbe chinois)
    Il y en a qui ont le coeur si vaste qu’ils sont toujours en voyage. (Jacques Brel)….
    Accrochez le vôtre en bandoulière le temps de votre traversée Indienne.
    Le risque est grand d’être chamboulés à vie.
    Essayez de ne voir que le Beau.
    On pense très très fort à vous.
    Demain nous filons sur Cancale nous « accrocher » aux huitres et à « l’entre deux mers » pour la nouvelle année.
    Des milliers de baisers doux et chaleureux
    A très bientôt.
    la belette à la mayonnaise

  • Prof Foldingue:

    Manger en Inde, quoi éviter ?
    En Inde (du nord), on cherche avant tout à rester en santé… tout en savourant la cuisine si réputée !

    Si :

    -on ne boit que l’eau embouteillée avec sceau intact;
    -on évite les produits laitiers, les mollusques, le plus possible les viandes en général;
    -on lave et pèle les fruits et légumes;
    -on fait attention à l’hygiène personnelle,

    Bon Apetit la famille

  • Prof Foldingue:

    Hi hi,
    Welcome les amis dans le pays du T.T.T…
    Qui veut dire Things Takes Times….

    Proverbe indien bis: Tout Européen qui vient en Inde acquiert la patience s’il n’en a pas et la perd s’il en a. 

    Bonne Chance et Bonne route en Inde

  • Josiane:

    enfin, l’aventure commence ! je trouvais ça presque un peu planplan !!!!!
    Lena, il va falloir se blinder, à mon humble avis, c’est bien pire que le Maroc … et je n’ai pas de parti pris (!)
    Bonne année !!!

Laisser un commentaire

News letters
Your Language
Français English Deutsch Italiano Español Chinese
Photos du jour!

La photo du jour c'est une nouvelle par jour ou presque! Pour voyager dans notre archives-photographique, vous pouvez cliquer sur le calendrier et (re)voir les photos du mois de mai ou même revenir à notre départ...en Août 2010 ;O)

Archives Photos
janvier 2020
L M M J V S D
« Sep    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031